À propos

Mais qui suis-je donc?

A ma naissance mes parents ont choisi le nom de Jonathan. Il semblerait dont que ce soit par ce doux mot qu’il faille me nommer.

Licencié en sciences humaines de l’université de Reims Champagne-Ardenne, je suis avant tout un chercheur contrarié. Passionné par le Jeu et l’histoire, plus particulièrement celle des sciences, amateur de philosophie, qu’elle provienne d’un grand penseur ou du pensionnaire d’un bar-PMU, je me plais à pratiquer, loin du milieu universitaire, la recherche dans le cadre des “sciences du jeu”.

Je porte la majorité de ma réflexion sur la création d’un vocabulaire commun spécifique au jeu. La définition de concepts et d’objets ludiques me semblant primordiale pour le futur des sciences du jeu.

Je reste un joueur et un auteur engagé. Ne me satisfaisant pas des modèles en vigueur, viciés, à mon sens, par notre société individualiste, capitaliste et productiviste, je cherche une autre voie pour le monde ludique et, par extension, pour notre société.

 

Je développe ma théorie autour de 3 axes :

  • La définition des objets ludiques par le processus de “la forge” (en hommage assumé au site The Forge et au travail dantesque de la Cellule).
  • L’établissement du lien (évident) entre le jeu et notre société par l’idée du “Monde-Jeu”.
  • La catégorisation dans un objectif de déconstruction des jeux, afin de mieux les comprendre.

 

Je ne suis donc qu’un humain qui pense parmi d’autres. Je n’ai pas la vanité de considérer détenir la vérité absolue, mais bien la volonté d’apporter, à l’humble échelle de mes capacités, ma pierre à l’édifice.